SEPTEMBER 2019

Council of Europe

Strasbourg

 

Personal Exhibition God is not a laborer

 

 

 

"Rimvydas Pupelis, le chaos du destin"

 

par Caroline Canault, journaliste, critique d'art

 

 

 

Il peint à l’huile et à l’acrylique sous le pseudo Muta. Une première pensée dicte son esquisse puis il fractionne et décontextualise pour proposer une véritable remise en cause de toute idée vraisemblance et de proportion.

“Il m’arrive parfois de laisser libre cours à l’expression que j’appelle le chaos du destin.”

Dans son agencement bouleversé, il trace les lignes, les courbes, pose les limites, créé son propre ordre. Il fait l’inventaire des errances, des hasards. Une manière de dompter la fuite et la persistance de l’inconnu qui s’appuie pourtant sur le réel. Car Rimvydas Pupelis travaille d’après des modèles vivants.

« Les modèles enrichissent mon travail en formes et en couleurs, ce ne sont jamais les mêmes. A chaque fois ensevelis d’une lumière différente, ils donnent une multitude des nuances pour comprendre ce qu’est un homme et une femme. »

La lumière devient matrice de la représentation qui absorbe le réel dans la fragmentation et l’informe. Dans la composition, l’enfouissement du réel est en quelque sorte une intériorité de la réalité. Son indice s’en sépare pour devenir autonome. Quelques éléments de la nature tels que la pomme se distinguent de façon récurrente. Ils introduisent des signes qui permettent d’établir des comparaisons entre l’espace de la représentation et la réalité.

Non assujetti à l’imitation fidèle du réel, l’artiste reconstruit en éliminant les détails et en simplifiant les formes. Les corps, libres dans le mouvement, sont soumis à des épreuves sensibles. Ils sont géométrisés, déformés, décomposés et réassemblés en une composition abstraite. Les lignes dures, anguleuses et brisées multiplient les points de vue. Les détails juxtaposés ou enchevêtrés affranchissent la perspective pour donner une importance prépondérante à l'éclatement des volumes en deux dimensions.  

La recherche plastique fait référence au renouvellement de la représentation, celle d’une expérience contemporaine du visible sur les traces du cubisme.

« Il n’y pas de période post-Picasso, l’artiste est si grand ! J'ai remarqué que peindre sur les traces du cubisme unit la plupart de mes forces spirituelles et matérielles à la création. Le cubisme permet d'aller au-delà des dogmes classiques établis. Il permet de se déplacer librement dans l'espace de représentation, et surtout, de sentir le contact des couleurs. »... 

 

 

http://canolinecritiks.blogspot.com/2019/12/rimvydas-pupelis-le-chaos-du-destin.html

 

muta art    PUBLICATIONS

***************************************************************************

Marché des Créateurs

Des centaines d'artistes à découvrir dans de nombreux domaines

CUBISMEPEINTURE

Art Muta – Peintre Cubiste

 Association

 16 février 2018

No Comments

Art Muta – Peintre Cubiste

Muta, alias Rimvydas Pupelis, est un artiste peintre Lituanien.

Dans ses œuvres, réalisées dans l’esprit du cubisme, en cherchant la profondeur de l’âme d’un homme, il déforme le corps de l’homme, il le casse et ensuite ressemble les morceaux.

 

 

Avec le temps l’artiste s’aperçoit, que dessiner à la façon cubiste lui permet de mieux réunir ses forces matérielles et spirituelles afin de réaliser un tableau. Ce style lui permet à la foi, de dépasser les dogmes classiques et réguliers, mais aussi de percevoir le contact de la couleur et d’esprit.

Selon l’artiste – les visages dans ses toiles – c’est un miroir et un masque en même temps, ils deviennent exotiques jusqu’à la profondeur de l’âme de l’homme. Il fixe l’existence qui s’arrête à côté de lui, les personnes et leurs relations comiques, leurs regards ironiques. Ses oeuvres sont remplies des couleurs vives, il rejette toute l’imitation aveugle d’application des couleurs. Muta purifie la perception de la magie jusqu’à sa matérialisation en recouvrant tout cela dans son fard.

 

Ses oeuvres expriment les sentiments de l’artiste et son souhait de partager avec le spectateur la beauté de l’instant. On vous invite chaudement à visiter son site Internet.

 

https://marche-des-createurs.fr/art-muta-peintre-cubiste/

***************************************************************************

Rimvydas Pupelis MUTA is a naturally creative personality.

The peculiar feature of MUTA can be called postmodern cubism with a surreal spice. He jumps in the line of the so-called Lithuanian expressionist school. Cubism came to Lithuania around the 20th century. In early 30s with a wave of Lithuanians who studied and did internships in France.

Muta's authority was and is Picasso, the father of Cubism and Jonas Mekas, the godfather of avant-garde cinema. The painter’s worldview is characterized by a flux-like blurring of boundaries between art and life, proclaiming his creation as the only way to be in reality.

Therefore, the author also creates poetry, organizes art projects, photographs, and engages in graphics, performances, and theatre art. However, the main, most important and longest-developed creative expression of MUTA is painting. In his artworks, intuition and rational origin, attention to content and aesthetics, sincerity and theatricality, decorativeness and philosophical depth co-exist in perfect symbiosis.

MUTA artworks are not literary, plot-based narratives. When we take a second of our time and listen with our eyes, we may see the rhythm of lines, shapes, colours, lights and spaces, full of dynamics and life, charged with meaning, essence and existentialism. Intuitive knowledge is constantly accompanied by reflection, analysis and reflection. MUTA seeks to delve into ever new types of art, to understand their specifics and foundations.

Such curiosity enriches his painting with multi-side, variety of perspectives, enables a glance from a bird's eye view. That is why there are friendly irony, subtle humour, volatile fantasy in MUTA's work, which never escalates into sarcasm and cynicism. The perception of the absurd does not serve as a crushing factor, but on the contrary - it becomes a creative material, even a creative engine.

Every shape, every shade, the compositional whole acquires the status of a symbol. These symbols are not condensates of specific ideas, but abstract references, allusions to the ontological realm.

Art critic Austėja Mikuckytė-Mateikienė

Lithuania

***************************************************************************

This website is created and hosted by Website.com's Site Builder.